LAROSE architecture
Menu

Pavillon des baigneurs

Informations

histoire : conception 2015 – construction 2016
lieu : Lac Memphremagog, Qc, Canada
programme : rénovation et agrandissement d’un pavillon
chargé de projet : Alexandre McCallum
équipe: Emanuel Favreau & Marc-Antoine Larose
structure : Géniex
entrepreneur général : Construction G & R Laplume
crédits photographiques : Marc Cramer

Pavillon des baigneurs

L’agrandissement de ce petit bâtiment accessoire existant constitue la première réalisation d’un groupe de bâtiments sur le même terrain. Le pavillon des baigneurs est situé en bordure du lac et surplombe le quai permanent auquel on accède par un escalier accroché à la paroi de la rive escarpée. C’est un endroit aménagé pour permettre aux invités de se changer avant la baignade ou de se doucher après avoir passé la journée à naviguer sur le lac. Les références aux constructions vernaculaires locales ont été une source d’inspiration dans la définition formelle du projet.

Un volume égal au premier vient s’y greffer avec un certain désaxement qui confère à l’ensemble un équilibre au niveau des volumes tout en définissant deux espaces distincts. La faîtière perpendiculaire vient unifier de manière inattendue, mais simple les deux volumes désaxés. Une grande lucarne dépouillée et très vitrée reprend un autre élément de la tradition vernaculaire sur chacun des volumes. Ces grandes ouvertures cadrent des vues distinctes et privilégiées vers le lac tout en offrant un dégagement en hauteur au niveau des mezzanines. L’accès formel au pavillon se fait dans l’abstraction géométrique créant le vide, soit le vide à la jonction des deux volumes.Le volume arrière contient les espaces plus intimes pour se changer avec une salle de bain complète. La douche est vitrée sur l’arrière, face à une paroi de schiste argileux, roc friable caractéristique de la géologie sur cette rive du lac Memphrémagog. Le volume avant, celui qui est plus proche du lac, est un espace de repos et de détente qui s’articule autour du poêle à bois et de la vue sur le lac à travers l’immense porte vitrée. Au-dessus de chacun de ces volumes, une mezzanine dotée d’une grande lucarne vitrée crée un espace propice où quelqu’un peut se retirer pour la contemplation ou la méditation.